J’ai été déçue

J’ai été déçue par cette première séance.
Je me suis trop longtemps sentie une spectatrice poliment ennuyée, rongeant son frein du mieux qu’elle pouvait. J’aurais voulu être plus souvent invitée et soutenue à travailler et plus souvent vue (par exemple, par une réaction au désinvestissement visible ponctuellement dans le groupe). C’est ce que je viens chercher en participant à un atelier dirigé, sinon je peux travailler sous d’autres formes : seule, en collaborant « horizontalement », …
Par ailleurs, j’espérais un atelier de pratique corporelle invitant le mouvement, certes à différents niveaux, mais pas non plus une conférence ponctuée de quelques pratiques corporelles illustrant un discours préparé. (J’admets forcer le trait, mais parfois les intervenants étaient effectivement dans la démonstration de leur discours.)
Un point encourageant est que j’ai été particulièrement déçue, parce qu’a priori je trouvais le thème et les intervenants intéressants !
Voilà, j’ai bien conscience d’être assez critique et j’espère que vous pourrez entendre ce retour d’expérience avec distance, en sachant que ce que j’ai écrit n’engage que moi et avec très (trop) peu de recul, parle surtout de moi, ne prétend pas être la vérité, ne présume en rien de la suite et est pour moi un essai de faire quelque chose de constructif d’une expérience dont a priori je ne vois pas quoi faire.

Une dernière petite question pour être sûre d’être bien accueillie la prochaine fois… : pourquoi avoir appelé ça « séminaire de recherche » plutôt que « cours » ou « atelier » ? Asaf, pourquoi as-tu dit qu’on était des chercheurs ? Moi, je n’ai pas un statut de chercheuse : je paye pour participer à ce que toi et Matthieu avez préparé, ça n’a rien à voir… Est-ce qu’il y a quelque chose que je ne saisis pas dans votre concept ?…

One thought on “J’ai été déçue

  1. D’accord avec Catherine : j’ai eu le sentiment de manquer d’occasion de “mettre en mouvement” les questions soulevées, ou même plus gravement, eu l’impression que les questions étaient davantage soulevées par le thème général “corps normé” plutôt que par la manière dont chacun est passé au travers. Je n’ai rien contre jouer le jeu du chercheur, mais disons qu’au moins dans les attentes, l’accent est plutôt du côté “body” que du côté “lab”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s